Mandorle

Vient de l'italien mandorla, qui signifie amande et désigne une figure de forme d'ovale où s'inscrivent des personnages sacrés.
Les deux cercles à l'intersection desquels est installée une personne (Christ Pentocrator), indique la personne par laquelle il faut passer pour parcourir le lien entre les deux hémisphères ou les deux mondes (l'un terrestre, l'autre céleste) et préfigure le passage, la Porte.

1 commentaires:

Anonyme a dit…

Juste pour avoir éffectué des recherches, une représentation assez ancienne se trouve dans l'église Saint-Michel de Saint-Genis en Roussillon. Installé en façade de l'église, le linteau (en marbre blanc de Céret) est une œuvre monumentale. Connu comme la plus ancienne sculpture romane datée dans la pierre (1019-1020), il représente le Christ bénissant entouré d'une mandorle perlée soutenue par de deux archanges et entourée de deux groupes de trois personnages bibliques[3].

On trouve de nombreux christs entourés de mandorles dans les églises romanes, par exemple à Mauriac, Sainte-Trophime d'Arles ou Saint-Sernin à Toulouse.

Revisité par l'artiste, cette oeuvre met parfaitement en exergue le sens spirituel que l'on accorde à la mandorle.

Christine

Publier un commentaire